IMG_1175
Encore un de mes meilleurs souvenirs d'enfance, la gelée de coings. Ma mère nous la servait au dessert sur une tartine de pain frais beurrée, parsemée de quelques cerneaux de noix : un régal. Et c'est comme ça que je continue à la déguster, le soir à la fin d'un repas frugal.

PREPARATION :
Essuyer les coings avec un torchon épais pour enlever tout le duvet des fruits. Les couper en 8 avec un couteau solide sur une planche à découper. Les placer dans une casserole à bords larges (avec peau et pépins bien sûr). Ajouter de l'eau mais sans couvrir les fruits, porter à ébullition et attendre que l'eau prenne une jolie couleur ambrée.
Placer ensuite les fruits dans un sac à mailles larges et presser pour récupérer le maximum de jus.
IMG_1176

Mesurer ce jus, ici il y en a 4 litres donc il faudra 4 kg de sucre cristallisé.
Mettre le sucre et le jus de coing dans la bassine à confiture, mélanger le tout et porter à l'ébullition. A partir de 12 minutes d'ébullition verser quelques gouttes sur une assiette froide et vérifier que la gelée est prise (elle doit figer).

IMG_1179

Verser dans les pots, fermer avec les couvercles et  retourner les pots aussitôt. Laisser refroidir.

IMG_1181

Avec le reste de la pulpe j'ai fait de la compote mais j'aurais pu faire de la pâte de coing. Passer cette pulpe au moulin à légumes et rajouter 100 g de sucre par kilo de pulpe. Mettre à cuire quelques minutes jusqu'à ce que le sucre ait bien pénétré la purée de coing. Mettre en pot puis stériliser ou bien congeler dans des barquettes.

IMG_1182