samedi 5 mars 2016

MOUSSE AU CHOCOLAT

IMG_1778

C'est la première recette que j'ai faite quand j'étais petite fille et que j'achetais "Lisette" une revue que j'aimais beaucoup et qui était destinée aux petites filles, et je viens de m'apercevoir que cette recette n'était pas  sur mon blog. Oups !!! je la retranscris presque dans son texte d'origine.

IL TE FAUT : 30 à 45 minutes, selon que tu es rapide ou lambine. Tu te laves les mains, tu t'enveloppes dans un grand tablier et tu réunis sur la table tout le nécessaire.

USTENSILES : Une casserole, deux saladiers, une cuillère en bois, une fourchette, le fouet électrique, un verre.

INGRÉDIENTS : 200 g de chocolat à croquer, trois oeufs, un verre et demi de sucre glace (1 verre correspondant à 1/8 de litre) (là je ne suis pas du tout cette quantité : une cuillère à soupe de sucre suffit amplement pour moi) , du beurre 40 g environ.

EXÉCUTION : Tu casses la plaque de chocolat en petits morceaux que tu mets dans une casserole et tu ajoutes un verre d'eau pas trop plein. (Là je préfère faire fondre le chocolat au bain marie et sans eau).

Tu allumes le gaz, tu poses la casserole sur le feu et tu règles la flamme pour qu'elle chauffe doucement. Avec la cuillère en bois, tu remues le chocolat et l'eau ; quand le chocolat est fondu et que tu as obtenu une belle crème bien lisse, tu éteins le feu et tu ajoutes un morceau de beurre. Tu tournes pour que le beurre, en fondant, se mélange bien au chocolat. Puis tu laisses ta casserole de côté. Maintenant, tu vas casser les oeufs et séparer les blancs des jaunes, ce qui est un peu difficile. Tu as dû très souvent voir ta maman le faire. D'un coup sec, tu tapes l'oeuf sur le bord d'un saladier, et tu casses la coquille en deux, le blanc s'écoule dans le saladier ; tu transvases le jaune d'oeuf d'une moitié de coquille dans l'autre jusqu'à ce que  le blanc soit tout entier écoulé. Tu mets alors le jaune dans le deuxième saladier. Tu fais cela pour les trois oeufs l'un après l'autre. Tu ajoutes un verre et demi de sucre glace sur les jaunes et tu mélanges très vivement pendant deux minutes environ avec la cuillère en bois. Tu dois obtenir une sorte de crème "en ruban". Tu verses ensuite sur cette crême le chocolat fondu. Tu mélanges à nouveau. Avec le fouet électrique, tu montes les blancs d'oeufs en neige. Ils doivent être très fermes.

POUR FINIR : Tu mélanges délicatement avec une fourchette les blancs battus en neige à la crème au chocolat. Fais doucement sinon les blancs tomberont et ta mousse au chocolat sera beaucoup moins légère.

COMMENT LA PRÉSENTER :

Tu as le choix :

  • dans une grande soupière blanche ou chacun se servira selon son appétit,
  • dans des petits ramequins en porcelaine,
  • dans ces coupes à champagne, décorées de quelques amandes effilées et grillées.
  • une bonne idée, si vous êtes nombreux : dans un grand plat carré, tu disposes deux par deux des biscuits à la cuillère , légèrement imbibés de rhum, et tu recouvres de mousse au chocolat.

De toute façon tu dois mettre la mousse au chocolat au réfrigérateur pendant deux heures minimum.

Maintenant, tu laves les deux saladiers, la casserole, le verre, la cuillère, la fourchette et le fouet... Tu les ranges. Tu nettoies la cuisine. Tu enlèves ton tablier et tu appelles ta maman pour lui faire admirer ton oeuvre !

Et maintenant ma recette modifiée après quelques années de pratique : 

Je fais fondre le chocolat au bain marie sans rajouter d'eau dans le chocolat. Hors du feu je rajoute le beurre que je fais fondre complètement, le sucre puis les jaunes d'oeuf un à un et enfin les blancs en neige. Je place ensuite la mousse au chocolat au réfrigérateur à l'endroit le plus froid pour que la mousse reste bien compacte. 

Posté par jeanotte à - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur MOUSSE AU CHOCOLAT

    Touchée par ton billet et ton souvenir de Lisette. Oui, notre joie et désir de cuisiner viennent de loin, de notre enfance. De comment nous avons été accueillis dans la cuisine de nos mères et grand mères...de ce que nous y avons partagé. Ma toute première confection en autonomie est le gâteau au yaourt, qui se prête à tant de variations qu'il pourrait presque avoir un blog à lui tout seul!.Je t'embrasse Jeanotte.

    Posté par Alannie, dimanche 31 juillet 2016 à 10:09 | | Répondre
    • A quand ton prochain livre sur le gâteau au yaourt ? Merci pour ton commentaire. C'est vrai que ma grand-mère était une excellente cuisinière et je n'arrive pas à la cheville de ma mère.

      Posté par jeanotte, dimanche 31 juillet 2016 à 10:55 | | Répondre
Nouveau commentaire