Jeanotte et Jifoutou

mercredi 25 février 2015

PIKELETS (vieille spécialité de crêpes galloises)

Blinis

Voilà une de mes recettes préférées. C'est avec cette recette (avec un peu moins de sucre) que je prépare des blinis (bien meilleurs à mon goût que ceux du commerce). Ces petites crêpes  moelleuses sont habituellement servies à l'heure du thé. Lorsque je n'ai pas cuit la totalité de la pâte, je la garde au réfrigérateur et refais des petites crêpes le lendemain. Elles conviennent très bien pour le brunch du week-end.

 

Ingrédients

  • 250 g de farine
  • 1 paquet de levure du boulanger liophilisée
  • 1 cuillère à café de sucre fin
  • 2 oeufs
  • 1/4 de litre de lait
  • 1 pincée de sel

Confiture d'orange pour l'accompagnement.

Préparation : (20 à 25 crêpes) :

Préparer la levure (si nécessaire) et la mélanger avec le sucre dans un saladier, tamiser par dessus la farine. Battre en mousse les oeufs avec le lait tiède verser ce liquide sur la farine et travailler le tout au fouet en une pâte lisse et épaisse. Laisser lever à couvert dans un endroit chaud pendant 15 à 20 minutes ou plus si nécessaire.   Faire cuire dans une petite poêle. Servir les pikelets chauds et les garnir de confiture d'orange.

Posté par jeanotte à 14:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 10 février 2015

LE COQ AU VIN

IMG_0001

Un grand classique et une valeur sûre à la portée d'un débutant. Peut se préparer la veille et se réchauffer.

Préparation : 30 mn. Cuisson : 1 h 30 (30 mn en autocuiseur)

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 1  coq ou 1  poulet coupé en morceaux
  • 250 g de lardons nature
  • 250 g d' oignons ou de petits oignons
  • 2 c. à s. d'huile
  • 2 gousses d'ail
  • 1 bouquet garni (thym, laurier)
  • sel, poivre
  • 1/2 dl de cognac (facultatif)
  • 1 bouteille de vin rouge (Bourgogne) 
  • 250 g de champignons de couche

Préparation :

Faire revenir les oignons dans une cocotte avec 1 c. à s d'huile puis ajouter les lardons. Une fois revenus les sortir de la cocotte et les laisser s'égoutter sur un papier absorbant. Vider l'excès de graisse de la cocotte, rajouter de l'huile et faire revenir les morceaux de poulet, saler, poivrer. Quand tous les morceaux sont dorés, remettre les oignons et les lardons ainsi que l'ail et le bouquet garni. Verser le cognac, flamber, ajouter le vin et laisser cuire doucement pendant 1 h 30. Faire revenir les champignons émincés et les ajouter 20 mn avant la fin de la cuisson.  Ce plat s'accompagne très bien de tagliatelles.

Posté par jeanotte à 16:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 13 janvier 2015

BLANC MANGER DE JEANNE

Blanc manger

Une recette sortie tout droit des "carnets de Julie" aux Beaux de Provence (France 3). Jeanne préfère utiliser des amandes non pelées pour le goût et les nutriments, ce que j'ai fait mais si on souhaite privilégier la couleur immaculée du blanc manger, il faut opter pour des amandes émondées (pelées). J'ai utilisé mon robot Vorwerk pour mixer les amandes, j'ai rajouté le sucre puis le lait et fait chauffer l'ensemble jusqu'à 90°C pour que la gélatine puisse fondre. Quand le mélange a refroidit je l'ai versé dans un saladier puis j'ai ajouté la chantilly. Jeanne a utilisé un moule à savarin avec le fond amovible. N'en ayant pas j'ai pris un moule en silicone pour faciliter le démoulage qui n'est pas évident. 

Ingrédients pour plus de 12 personnes :

  • 250 g d'amandes non pelées
  • 250 g de sucre
  • 25 cl de lait
  • 8 feuilles de gélatine
  • 50 cl de crème liquide 30% (entière)

Préparation

Faire tremper les feuilles de gélatine dans un grand bol d'eau froide. Mixer très finement les amandes. Verser la poudre dans une casserole, ajouter le lait, chauffer légèrement puis incorporer le sucre. Quand le tout est bien mêlé et que l'on obtient une pâte onctueuse, retirer du feu et transvaser dans un grand saladier. Egoutter la gélatine et la mélanger à cette pâte.

Monter la crème en chantilly puis l'incorporer en soulevant délicatement la préparation. Verser le tout dans un joli moule (type savarin) à fond amovible. Laisser reposer au frais 8 heures au moins. Servir avec des fruits confits (Julie recommande ceux de la maison Lillamand) ou du coulis de framboise.

Posté par jeanotte à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 2 décembre 2014

GRAVLAX DE SAUMON (A LA SCANDINAVE)

GravlaxSTH73025

Image 1

 C'est une recette que m'a fait découvrir ma famille d'Alsace. Je prépare ce poisson deux à trois fois par an quand je reçois des amateurs de saumon. Le  poisson doit être d'une parfaite fraîcheur en profitant d'une promotion par exemple.

"Les filets de poisson cru mis à macérer dans une marinade "à sec", composée d'herbes et d'épices, acquièrent une texture ferme mais tendre grâce à l'action du sel qui en draine le jus ; en même temps, la chair s'imprègne de la saveur des aromates.
Pour le gravlax suédois on fait mariner le saumon dans l'aneth et un mélange de poivre noir et blanc en grains dosé selon le goût. Le nom de ce plat vient de l'expression gravad lax "saumon enterré", qui fait référence à la façon dont jadis on conservait le saumon au frais en le recouvrant de terre pendant qu'il marinait. De nos jours, le réfrigérateur a remplacé la terre et on emballe le poisson sous un film de plastique alimentaire. On comprime ensuite le tout avec une planche chargée de poids afin d'accélérer le drainage. On doit toutefois déballer le poisson de temps en temps pour le retourner et l'arroser de manière qu'il s'imprègne bien des aromates et soit uniformément moelleux. Le poisson doit mariner de 2 à 3 jours selon la grosseur des morceaux utilisés, et selon qu'on veut déguster le gravlax très épicé ou non."

J'ai préparé le poisson le mercredi matin pour le manger le samedi soir.

Ingrédients pour 8 personnes :

Queue de saumon nettoyée et levée en filets, peau conservée intacte (environ 800 g),
Gros sel : 4 cuillères à soupe environ,
Sucre en poudre 4 cuillères à soupe environ,
Grains de poivre concassés 20 g (la recette le conseille blanc mais le noir est plus visible et plus facile à enlever).
Feuilles d'aneth ciselées 50 g ,


Eponger les filets de saumon avec une serviette en papier, ne pas les rincer.
Faire une marinade "à sec".
Dans un mortier, piler les grains de poivre noir et blanc. Ajouter du gros sel et le sucre en poudre. Parsemer un plat profond en inox ou en émail d'un peu de ce mélange et d'un peu d'aneth. Enduire le poisson de ce mélange : poser le filet dans le plat, côté peau en dessous, saupoudrer généreusement de poivre concassé et du mélange sel et sucre, le poisson doit être recouvert uniformément de marinade en utilisant presque la moitié du mélange préparé. Hacher grossièrement de l'aneth frais et l'étaler en une couche épaisse sur la marinade (peut se remplacer par du fenouil) . Répartir les épices pilées sur l'aneth haché et placer le second filet de saumon dessus, côté peau au-dessus. Saler également la peau.  Couvrir d'une feuille de plastique alimentaire ; la ramener sous les bords du plat en la tenant bien et poser dessus une planche en bois et des poids (boîtes de conserve de 1 kg). Mettre au réfrigérateur de 2 à 3 jours.  Toutes les 12 heures environ, déballer le poisson et retourner chaque filet ; les séparer, et les arroser avec le jus qui s'est rassemblé dans le plat et les replacer. Couvrir hermétiquement et remettre au frais.

Avant de servir, déballer le saumon et le mettre à égoutter. Séparer les filets et racler la marinade (personnellement je les passe rapidement sous un filet d'eau fraîche et je les essuie sur du papier torchon c'est plus rapide et moins salé à mon goût que la recette d'origine).

Poser chaque filet sur une planche à découper, côté peau en dessous, et émincer. Disposer les tranches sur un  plat et les garnir de demi-citrons ; servir avec une sauce moutarde à l'aneth.

Sauce moutarde :
1 c à soupe de  moutarde, 1 c à café de sucre en poudre, 1 c à soupe de vinaigre de vin, 3 c à soupe d'huile d'olive, feuilles d'aneth hachées.

Posté par jeanotte à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 26 novembre 2014

CONSERVES DE DINDONS

IMG_9478
Une activité culinaire hivernale de poids : mettre un dindon en conserve.


Tout d'abord il faut trouver le dindon, et ce n'est pas une petite bête car il pèse autour de 25 kg. Ensuite il faut savoir vider (à chaud) puis découper (à froid)  un poulet, ça aide. Quand le découpage est terminé, il faut  désosser ; cela demande un peu d'habitude. Quand toute la viande est découpée, (les escalopes sont mises à part pour être congelées et la carcasse de côté pour récupérer la viande des pâtés puis faire un bon bouillon avec les os) il faut la saler, la poivrer (22 g de sel et 2 g de poivre par kg de viande). Ensuite arrive le plus facile : la mise en pot et la stérilisation (2 heures) . Je ne fais pas ces conserves toute seule, c'est ma mère qui dirige toutes ces opérations (avec chacune son dindon) et je l'aide de mon mieux. Le résultat est fameux, dans les pots la viande devient très goûteuse. Ces verrines se mangent froides accompagnées de mayonnaise maison et de pommes de terre à la vapeur. Un régal.
IMG_9472IMG_9474
IMG_9476IMG_9477

Posté par jeanotte à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :



Fin »