Jeanotte et Jifoutou

jeudi 26 septembre 2019

RATATOUILLE

IMG_0730

Un grand classique, un beau et bon plat d'été facile à faire même s'il est un peu long à préparer. Ce plat peut se manger chaud, froid, se congeler ou en conserve. J'aime bien ajouter à ce plat de légumes de la ventrêche pour l'assaisonner.

Ingrédients :

  • 2 aubergines bio
  • 2 courgettes bio
  • 1 beau poivron rouge
  • 500 g de tomates bien mûres
  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • huile d'olive
  • 50 g de ventrêche roulée

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C. Couper les aubergines en deux dans le sens de la longueur. Avec un pinceau en badigeonner la surface avec un peu d'huile d'olive. Les placer sur une plaque allant au four et faire cuire une bonne demi-heure jusqu'à ce que la surface soit dorée.

Laver les courgettes, couper les bouts et  faire des rondelles puis couper les rondelles en 4. Laver le poivron, l'ouvrir, enlever les graines et le couper en petits carrés. Eplucher l'oignon et l'émincer finement. 

Couper des tranches de ventrêche puis les détailler en petits lardons. Laver et éplucher les tomates si elles ont la peau trop épaisse et les couper en quartiers.

Dans une sauteuse faire chauffer 2 c. à s. d'huile d'olive et y faire revenir l'oignon jusqu'à ce qu'il devienne transparent. Réserver et faire de même pour le poivron. Réserver. Faire revenir les courgettes.Lorsque les courgettes sont presque cuite rajouter la gousse d'ail épluchée et coupée en petits morceaux. Ajouter la tomate et les autres légumes et la ventrêche.

Lorsque l'aubergine est cuite la sortir du four. Retirer la pulpe avec une cuillère et la rajouter dans la sauteuse. Je jette la peau car elle est souvent amère.

Faire mijoter l'ensemble presqu'une heure. Je ne sale, ni ne poivre avec la ventrêche.

IMG_0752

Ici la ratatouille est servie froide en entrée.

 

Posté par jeanotte à 13:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]


mardi 24 septembre 2019

CLAFOUTIS AU CHÈVRE ET TOMATES CERISE

IMG_0744

Le dernier numéro de Slowly veggy n° 22 propose ce clafoutis aussi bon chaud que froid dans le cadre du "batch cooking"(*). Comme c'est l'abondance au jardin des tomates cerise, j'en ai doublé la quantité ce qui n'a rien gâché bien au contraire. Ce plat facile à faire se mange pour le dîner du soir ou à "glisser dans une lunch box". Il est prévu pour 4 personnes pour une préparation de 15 mn et la cuisson 40 mn.

Ingrédients :

  • 150 g de chèvre frais (du marché
  • 250 g de tomates cerise ( 500 g)
  • 4 oeufs
  • 75 g de farine tamisée
  • 50 cl de crème liquide
  • quelques brins de thym
  • 3 petites feuilles de laurier
  • 1 gousse d'ail
  • sel, poivre
  • un peu de beurre pour le plat

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C. Dans un saladier, battre les oeufs en omelette, ajouter progressivement la farine puis la crème liquide. Remuer énergiquement jusqu'à l'obtention d'une pâte liquide et homogène. Ecraser le chèvre frais à la fourchette et l'ajouter au mélange précédent. Saler, poivrer. 

Frotter un plat à gratin avec la gousse d'ail épluchée et coupée en deux, puis le beurrer généreusement. Verser la pâte et disposer les tomates cerises. Parsemer de thym et ajouter les feuilles de laurier. Enfourner pour 40 mn. 

Laisser complètement refroidir le clafoutis, bien filmer le plat et conserver au réfrigérateur (jusqu'à 3 jours).

Déguster le clafoutis soit froid, soit réchauffé 10 mn au four à 150°c si on ne le mange pas dès sa sortie de four.

(*) Batch cooking : passer 2 heures en cuisine le wee-end pour préparer ses dîners de la semaine.

IMG_0749

Repas du soir.

Posté par jeanotte à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 22 septembre 2019

TARTE AUX POIRES À LA BOURDALOUE

IMG_0739Cette tarte doit son nom à la rue Bourdaloue  à Paris, où était établi le pâtissier qui l'inventa (wikipédia). Une recette un peu longue mais le résultat récompense largement le temps passé et le vorwerk ou autre robot permet de gagner du temps pour la pâte comme pour la crème.

Ingrédients :

  • un fond de tarte en pâte brisée ou sablée cuit à blanc(*)  pendant 15 mn
  • 4 c. à s. de confiture d'abricots

Crème frangipane :

  • 1/2 l de lait bouilli avec une gousse de vanille
  • 3 jaunes d'oeufs (les blancs serviront pour des meringues)
  • 100 g de sucre (ça peut semblait beaucoup mais à la dégustation ce n'est pas trop sucré)
  • 40 g de farine
  • 75 g de poudre d'amandes
  • 4 belles poires (ici des william)

Sirop :

  • 1/2 l d'eau
  • 200 g de sucre
  • 1 gousse de vanille

Préparation :

Dans une casserole, mélanger les jaunes d'oeufs avec le sucre et la farine. Verser le lait chaud par-dessus et faire épaissir sur feu doux en remuant. Incorporer la poudre d'amandes et laisser refroidir.

Peler les poires, les couper en deux, les épépiner et les faire pocher 5 mn dans le sirop vanillé. Les retirer au fur et  à mesure et les laisser égoutter. Faire réduire le sirop sur feu doux.

Etaler une couche de confiture d'abricots sur le fond de tarte précuit. Recouvrir avec la crème préparée.

Disposer les poires sur la crème, la partie la plus étroite vers le centre.

Faire cuire 25 mn à four moyen préchauffé (180°C). Démouler et laisser refroidir sur une grille.

Pour finir (facultatif) napper la tarte du sirop réduit mélangé à 1 c. à soupe de confiture d'abricots.

(*) Pour cuire le fond de tarte à blanc le piquer à la fourchette, le recouvrir d'un rond de papier sulfurisé ou aluminium et d'une poignée  de pois chiche secs, qui pourront resservir plusieurs fois pour cet usage.

Posté par jeanotte à 10:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 7 juin 2019

Sirop de Guignes

IMG_0517J'ai préparé ce matin de la confiture de guignes. Après l'avoir mise en pot, il reste la vaisselle à faire bien sûr mais avant de laver ma bassine à confiture encore chaude, je rajoute un litre d'eau et je récupère la confiture restée collée aux parois. Cela fait un excellent sirop prêt à boire lorsqu'il est bien frais. Ce serai dommage de le jeter dans l'évier. Je fais la même chose avec la confiture de fraises.

Posté par jeanotte à 16:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 29 mai 2019

FRAISIER

IMG_0484

Préparer un fraisier ne pose pas de problème particulier et c'est assez facile. Il faut cuire un biscuit, un sirop et la garniture, composée d'une crême pâtissière légère mélangée à de la crème fouettée.  Pour la finition faire un glaçage royal comme pour un millefeuille et un peu de chocolat fondu finira le décor.

Ingrédients :

  • 500 g de fraises bien rouges

Génoise :

  • 75 g de sucre
  • 75 g de farine
  • 25 g beurre
  • 4 blancs d'oeufs
  • 4 jaunes d'oeufs

Sirop :

  • 150 g de sucre
  • 20 cl d'eau
  • 1 gousse de vanille
  • 1 c. à s. de kirsch

Crême pâtissière :

  • 25 cl de lait demi-écrémé
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 50 g de sucre
  • 40 g de maïzéna
  • vanille (gousse ou extrait)
  • 2 c. à c. de kirsch
  • 2 feuilles de gélatine

Crême fouettée :

  • 20 cl de crème liquide entière
  • 1 sachet de sucre vanillé

Glaçage royal :

  • 200 g de sucre glace 
  • 1 blanc d'œuf
  • quelques gouttes de citron
  • un peu de chocolat à cuire pour le décor et pour faire briller les fraises sur le gâteau prévoir de la confiture de fraise.

PREPARATION :

Préparer le sirop. Faire chauffer l'eau, le sucre et la gousse de vanille fendue. Porter à ébullition 3 minutes et laisser infuser. Rajouter 1 cuillère à soupe de kirsch.

Mettre les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide.

Préparer la crème pâtissière. Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille. Battre les jaunes d'oeufs avec le sucre. Mélanger avec une cuillère en bois. Dans ce mélange ajouter petit à petit la maïzéna, mélanger. Verser peu à peu le lait bouillant en habituant les oeufs à la chaleur. Tourner avec  un fouet métallique . Reverser ce mélange dans la casserole et faire cuire à feu moyen en remuant sans cesse (en forme de huit) avec le fouet. La crème doit bouillir 1 minute (attention aux grumeaux). Ajouter la gélatine bien essorée et bien mélanger. Stopper la cuisson de la crème en la versant dans un bol froid, rajouter le kirsch. Couvrir la crème en contact d'un film alimentaire pour éviter la formation d'une peau. Laisser refroidir.

Préparer la crème fouettée.  Fouetter la crème liquide comme pour une chantilly, bien ferme, ajouter le sucre vanillé. La mélanger à la crème pâtissière quand celle-ci sera bien froide et placer ce mélange dans une poche à douille au frais.

Préparer le biscuit comme pour un biscuit roulé. Préchauffer le four à 240°C. Faire fondre le beurre. Fouetter les jaunes d'oeufs et le sucre avec un fouet électrique à vitesse moyenne pendant 5 minutes. Incorporer la farine sans la travailler. Battre les blancs d'oeufs en les soutenant avec une cuillère à café de sucre à mi-parcours. Verser les blancs fermes et le beurre fondu en même temps sur le mélange. Incorporer le tout délicatement. Etaler sur une plaque avec du papier sulfurisé beurré (ou une feuille en silicone). Faire cuire 7 minutes environ et démouler sur une grille. 

Montage du fraisier. Imbiber de sirop le biscuit dès sa sortie du four : pour cela mettre le cadre métallique sur le plat de présentation du gâteau. Couper le biscuit en deux partie (de la taille du cadre). Placer le biscuit dans le cadre et imbiber le biscuit avec le sirop. Imbiber également la deuxième partie du biscuit et la réserver. Pour faciliter le démoulage placer du papier cristal contre le cadre métallique (17 x 24 cm). Couper des fraises en deux dans le sens de la hauteur et les disposer côté face tranchée vers l'extérieur. Bien plaquer les fraises à l'aide de la crème contenue dans la poche à douille et compléter tout l'intérieur avec la crème et le reste des morceaux de fraises. Recouvrir avec la deuxième partie du biscuit (attention le fait de l'avoir imbibé de sirop l'a rendu fragile).

Préparer le glaçage. Tamiser le sucre glace. Battre le blanc d'œuf légèrement avec un fouet juste pour bien le liquéfier et rajouter le sucre glace jusqu'à obtenir un mélange bien blanc et sirupeux. Remuer pendant 2 minutes pour obtenir une crème blanchâtre. Ajouter quelques gouttes de citron.  Décorer le fraisier avec ce glaçage. Faire fondre un peu de chocolat à cuire pour finir le décor. Les fraises du décor seront brillantes avec un peu de confiture.

Mettre au frais au moins deux heures, l'idéal est de faire ce fraisier la veille et de le démouler avant de servir. 

IMG_0483

Posté par jeanotte à 13:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]